vendredi 8 septembre 2017

"Gabrielle" de Marie Laberge






Synopsis

Réunis dans leur résidence estivale de l'île d'Orléans, non loin de Québec, les Miller et leurs six enfants offrent l'image de l'harmonie et de l'aisance. La crise des années trente les a épargnés. 
Chez eux, le goût du bonheur l'emporte sur les conventions et les préjugés d'une société paroissiale et étouffante. 
Comblée par un mari intelligent et sensuel, Gabrielle aspire a encore plus de liberté, prête à la révolte. La tendre et violente Adélaïde, sa fille, est déchirée entre sa tendresse pour le jeune Florent et sa passion pour l'Irlandais Nic McNally.
Partout, alors que la rumeur de la guerre enfle en Europe, s'annoncent des orages du coeur, des menaces, des trahisons, la maladie. 
Mais rien ne semble pouvoir briser le courage et l'énergie vitale des Miller.



Quelques mots sur l'auteur

Née le 29 novembre 1950 au Québec, Marie Laberge est une auteur dramatique, une comédienne et une metteur en scène dont le travail est reconnu dans le monde entier. 
Depuis son premier roman, Quelques adieux, paru en 1984, Marie Laberge a remporté plusieurs distinctions en France, dont Chevalier des Arts et des Lettres en 1988, puis Officier en 1995. Son ouvrage a par ailleurs obtenu de nombreux prix au Québec comme le Prix des libraires du Québec et le Prix du Grand Public au Salon du livre de Montréal. Elle est également Chevalier de l'ordre du Québec. Marie Laberge a publié 11 romans à ce jour, dont La trilogie Le goût du bonheur, qui s'est vendu à plus de 900 000 exemplaires. 



Mon avis

Tout le long du livre, on s'attache vraiment beaucoup aux personnages. On s'immerge complètement dans les années 30 avec plaisir.
On ressent toutes sortes d'émotion : joie, colère, tristesse, etc.

J'ai donc bien aimé ce livre mais c'est pour moi un peu trop long et la fin m'a déçue.

Je ne lirai donc pas les autres tomes.

mardi 25 juillet 2017

"La tresse" de Laetitia COLOMBANI




Synopsis

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.




Quelques mots sur l'auteur

Lætitia Colombani, née en 1976 à Bordeaux, est une réalisatrice, actrice et scénariste française.


Mon avis

Cela relate la vie de 3 femmes de cultures très différentes. C'est une histoire touchante, très féministe.
Un roman écrit de façon cinématographique.

Ce n'est pas de la grande littérature mais ça reste un beau livre.



vendredi 23 juin 2017

"Troupe 52" de Nick Cutter








Synopsis


Une fois par an, le chef scout Tim Riggs emmène un groupe d’adolescents sur Falstaff Island, en pleine nature canadienne, pour trois jours de camping. Et rien de tel qu’une bonne histoire de fantômes et le crépitement d’un feu de joie pour faire le bonheur de la joyeuse troupe. Mais lorsqu’un individu émacié, qui semble tout droit sorti d’un film d’horreur, débarque sur leur camp, réclamant de la nourriture, le séjour vire au cauchemar. L’homme n’a pas seulement faim. Il est malade. Un malade comme ils n’en ont jamais vu… et dangereux avec ça.
Coupée du reste du monde, la troupe va devoir affronter une situation bien plus terrible que toutes les histoires inventées autour du feu. Pour survivre, ils devront combattre leurs peurs, les éléments, et se confronter à leur pire ennemi, eux-mêmes.
À mi-chemin entre Sa Majesté des mouches et 28 jours plus tard, ce thriller qui a fait pâlir d’angoisse Stephen King en personne vous plongera au cœur des ténèbres, à la frontière de la folie.


Quelques mots sur l'auteur

Nick Cutter est le pseudonyme de l’écrivain canadien Craig Davidson, auteur de De rouille et d’os (Albin Michel), adapté au cinéma par Jacques Audiard, des Bonnes âmes de Sarah Court (Leméac) et de Cataract City (Albin Michel), finaliste au prix Scotiabank Giller. Sous ce nom de plume, l’auteur publie des romans d’horreur. Troupe 52, que l’on a comparé à un croisement entre Sa Majesté des mouches et 28 jours plus tard, est le premier à être traduit en français, il a gagné le prix James Herbert.


Mon avis

Il s'agit d'un livre genre horreur rappelant les 1ers succès de Stephen King.
On trouve aussi un côté thriller psychologique avec les personnages.
C'est vraiment terrifiant, même dégouttant des fois. Il y a aussi du suspens.




samedi 27 mai 2017

"Chanson douce" de Leïla Slimani







Synopsis


Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.


Quelques mots sur l'auteur


Leïla Slimani, née le 3 octobre 1981 à Rabat au Maroc, d'une mère franco-algérienne et d'un père marocain, est une journaliste et écrivaine franco-marocaine.




Mon avis


Roman très sombre, très bien écrit et très haletant! Petit bémol : une fin pas assez peaufiné.
A savoir que ce livre a gagné le prix Goncourt 2016.
Toutefois, c'est un bon thriller psychologique !!



jeudi 4 mai 2017

« La sonate oubliée » de Christiana Moreau




Source : http://www.livraddict.com/



Synopsis


Deux jeunes filles réunies à travers les siècles.Deux coeurs passionnés de musique de liberté.Une ville, Venise, jadis et aujourd’hui.À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la petite ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante.
Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et... une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi.Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel « le prêtre roux », Antonio Vivaldi, enseignait la musique à ces âmes dévouées.


Quelques mots sur l'auteur


Nationalité : Belgique
Né(e) à : Seraing

Biographie :

Christiana Moreau est une artiste peintre, sculptrice et écrivain.

Après un recueil de poésie, "Poesimage" (2014), "La Sonate oubliée" (2017) est sont premier roman.
Elle vit à Seraing, dans la province de Liège.
Son site: www.christianamoreau.beSon blog : http://christianemoreau.blogspot.fr/
Page Facebook : https://www.facebook.com/christianamoreau/


Mon avis


Un livre, en partie historique sur le thème de la musique remplie d'émotions. On s'attache beaucoup aux personnages. On s'amuse à jongler entre les 2 époques.Très bien écrit.

J'ai donc beaucoup aimé ce livre !!







jeudi 20 avril 2017

La saga manga "Your lie in April" de Naoshi Arakawa



Source : http://www.livraddict.com/




Synopsis


À 11 ans, Kôsei Arima est déjà un virtuose du piano. Formé avec la plus grande sévérité par une mère qui lui inflige d’interminables séances de répétition, il écume inlassablement tous les concours nationaux, où son talent éblouit les juges. Mais le jour où sa mère meurt d’une longue maladie, il perd complètement la faculté de jouer de son instrument : victime d’un blocage psychologique, le jeune garçon n’entend plus le son du piano quand il essaie d’en jouer…
Quelques années plus tard, son chemin croise celui de Kaori, une violoniste dont l’approche de la musique diffère totalement de la sienne. Alors que Kôsei est une véritable machine qui sait restituer les partitions à la perfection, Kaori, elle, préfère s’approprier les œuvres et les réinterpréter à sa manière… La rencontre avec cette jeune fille au caractère explosif va bouleverser les certitudes de Kôsei et redonner un sens à sa vie !



Quelques mots sur l'auteur


Arakawa Naoshi est un mangaka qui n'écrit que des shonens. Il fait ses débuts en 2007.

"Shigatsu wa kimi no uso" ("Your Lie in April") est prépublié entre avril 2011 et février 2015 dans le magazine Monthly Shōnen Magazine et a été compilé en onze volumes reliés en octobre 2014. 

Une adaptation en série télévisée d'animation par le studio A-1 Pictures est diffusée depuis octobre 2014 au Japon dans la case noitaminA de Fuji TV et en simulcast dans les pays francophones sur Wakanim.... 



Mon avis


Il s'agit d'un shonen. C'est une série terminée en 11 tomes.

L'histoire est très touchante vu le terrible deuil qui ronge le jeune pianiste.
On s'attache à certains personnages principaux mais Naori est quelques fois immature. Et j'aime l'univers musical.

Donc, j'ai bien aimé ce manga mais à mes yeux il y a mieux.



vendredi 14 avril 2017

"Une larme m'a sauvée " d'Angèle Lieby et Hervé de Chalendar



Source : http://www.livraddict.com/





Synopsis

Transportées aux urgences de l’hôpital de Strasbourg pour un malaise, Angèle Lieby commence à avoir des difficultés à s’exprimer, puis perd connaissance. On la plonge dans un coma artificiel pour l’intuber. Le quatrième jour, elle ne se réveille pas. Or Angèle est consciente et souffre sans pouvoir réagir. Pour le personnel médical, elle est très vite considérée comme morte. Le miracle : une larme.

Le 25 juillet, jour de l’anniversaire de son mariage, sa fille aperçoit une larme au coin de son oeil. Elle avertit le personnel médical qui rétorque que c’est impossible. Puis Angèle bouge le petit doigt. Commence alors une longue période de rééducation qui va durer presque un an. Un cas exceptionnel pour la science. La maladie d’Angèle est le syndrome de Bickerstaff. Il peut se déclencher après une infection aussi commune qu’une rhinopharyngite… Son cas est exceptionnel pour la science. Il fait l’objet de présentations dans divers congrès de médecine et de recherches. 

En Alsace où elle vit, Angèle a rencontré Hervé de Chalendar, journaliste à l' Alsace. Ému par son histoire, il en a fait le récit dans le quotidien où il travaille et a obtenu le prix Hachette. Ensemble, ils ont décidé d’écrire un livre...


Mon avis

Il s'agit d'une autobiographie.

J'ai trouvé ce livre vraiment bouleversant!
En plus, ça fait réfléchir sur le monde médical et philosopher sur la Vie. Comme quoi, il faut toujours se battre dans la vie.
Et ça se lit très vite.

J'ai donc beaucoup aimé ce livre !